Zoom sur le réducteur de pression

Date de publication : 6 octobre 2023 - Temps de lecture : 1 minute 30

Trop de pression dans vos tuyaux ?

Réducteur de pression

Visualisez la scène : à chaque fois que vous ouvrez le robinet de votre salle de bain, vous êtes éclaboussé de la tête aux pieds. S’ensuivent des bruits de claquement dans vos canalisations… Si vous vous retrouvez dans ce scénario, c’est peut-être le signe pour vous qu’il est temps d’installer un réducteur de pression. Non seulement, cela vous permettra de régler ces désagréments, mais en plus, vous éviterez que vos appareils ne soient trop vite endommagés et votre tuyauterie, qu'elle soit en cuivre ou en PVC, malmenée.
 


Qu’est-ce que c’est ?

Ce dispositif, comme son nom l’indique, permet de réduire la pression exercée par l’eau dans vos canalisations. Il est particulièrement utile lorsque la pression du réseau général de distribution est trop élevée. En effet, en cas de pression trop forte, vos tuyauteries et équipements sanitaires pourraient être endommagés et vous augmentez, par conséquent, le risque de fuites ou de dégâts des eaux.

Ce risque s’accroît lorsque la pression dépasse les 3 bars recommandés dans vos canalisations. Si tel est le cas, alors il peut être judicieux d’installer un réducteur de pression. Celui-ci, généralement en laiton, se place directement après votre compteur d’eau. Composé d’un clapet, il régule le débit d’eau qui alimente vos appareils. Ainsi, ce dispositif ne garantit pas seulement le bon fonctionnement de vos équipements ; il vous permet également de réaliser des économies sur vos factures, étant donné que la quantité d’eau consommée s’en voit elle aussi réduite.



Quand installer un réducteur de pression ?

Plusieurs éléments peuvent vous mettre la puce à l’oreille :

  • Vous remarquez beaucoup d’éclaboussures quand vous ouvrez un robinet : comme mentionné plus haut, la pression moyenne devrait s’élever à 3 bars. Au-delà, elle devient trop forte, et l’eau se déplace trop vite et brusquement, causant les éclaboussures. Vous pouvez vérifier la pression à l’aide d’un manomètre.
  • Vous entendez des claquements dans vos canalisations : aussi appelés “coups de béliers”, ces bruits se manifestent lorsque la vitesse de l’eau varie de manière soudaine, comme quand vous ouvrez ou fermez un robinet. À terme, ces coups peuvent gravement endommager votre tuyauterie. Il est donc important de réagir rapidement si vous observez ce phénomène.
  • Vos appareils et robinetteries présentent une usure anormale : lorsque la pression est trop forte, ces éléments peuvent s’endommager bien plus rapidement. Si votre machine à laver tombe rapidement en panne, le problème pourrait donc s’expliquer par une pression trop élevée.

En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de la plomberie qui pourra poser un diagnostic précis et vous conseiller sur l’installation d’un réducteur de pression.

Plus d'infos ?

Vous avez décidé d'installer un réducteur de pression ? Peut-être avez-vous maintenant envie d'en savoir plus sur le raccordement de vos installations au réseau de distribution général ? Sachez que vous pouvez faire appel à un plombier professionnel qui s'occupera de poser un diagnostic et vous informer sur toutes les possibilités qui s'offrent à vous.

Un professionnel du métier pourra d'ailleurs vous conseiller sur davantage d'aspects liés à la plomberie. Vous devez remplacer votre chauffe-eau ? Posez-leur toutes vos questions et découvrez quel modèle vous convient le mieux.

Vous ne souhaitez pas réduire la pression de votre eau, mais vous êtes plutôt à la recherche d'une solution pour la couper totalement ? C'est le rôle des vannes d'arrêt qui peuvent être utilisés dans de nombreux cas.